Photo_Fond

Spy à Spy. Le spirituel se manifestant

Study days


Next date

31 August 2018 - Spy

Journées d’étude au musée Félicien Rops

à Namur

  31 août 2018 à 14 h 30 – 2 septembre à 13 heures

Comment est-ce que quelqu’un comme Freud a pu poursuivre enfin, avec obstination, cette ombre de cet occulte, qu’il considérait comme à proprement parler d’une cogitation d’imbéciles ?

Séminaire Les non-dupes errent, 11 décembre 1973, Jacques Lacan

 

 

Lieu : Musée Félicien Rops, Province de Namur, 12, rue Fumal, 5000 Namur (Belgique).

Pré-inscription demandée : courriel à guy.casadamont@wanadoo.fr

Participation au frais, sur place : 250 euros, un dîner à Spy inclus.

Étudiants : 80 euros, un dîner à Spy inclus.

Option : Un voyage en car Paris-Namur AR, départ le vendredi 31 août à 8 heures.

Pré-inscription voyage : yan.pelissier@free.fr. Prix : 50 euros.

 

Problématisation

Spy à Spy… mais encore. Spy est le nom d’une commune près de Namur. L’homophonie nous invitait depuis un moment déjà… à nous y rendre. Nous y sommes donc allés. Avec le désir d’y mettre sur pieds des journées d’étude visant à ne plus négliger le champ de l’occulte. Dans La psychanalyse est-elle un exercice spirituel ? Jean Allouch évoque « un certain nombre de personnages dont il a été fort peu question dans la psychanalyse : âmes en peine, fantômes, spectres, revenants, mânes, ombres, doubles, apparitions, fées, incubes, succubes, vampires, monstres, démons, nymphes, ondines, sirènes, etc. » L’excès sera-t-il tu ?

Confrontés à des expériences étranges, télépathiques, voire même télékinésiques, nous situons, après d’autres, que ce qui s’y manifeste — le spirituel — relève du champ freudien. Or, qu’avons-nous fait d’autre si ce n’est d’écarter, le plus souvent, ces phénomènes ? La publication récente du livre de Gloria Leff L’affaire Freud-Hirschfeld. Une valse-hésitation avec l’occulte vient cependant contribuer à ce dossier.

Nous irons donc à Spy pour… y dîner. La localité ne comptant ni salle de réunion, ni hébergement, les journées se tiendront au plus près, à Namur, sur trois jours au musée Félicien Rops.

Il ne s’agira pas de faire trembler les tables, plutôt d’inquiéter nos  esprits, s’il se peut. Nous déplacer à Spy y contribuera peut-être, mais certes n’y suffira pas.

Dans Somnambulisme et médiumnité, une somme de 1200 pages, Bertrand Méheust a décrit et commenté le choc que provoqua l’intrusion du mesmérisme dans la France des Lumières. Il tentera de montrer ce que les somnambules, les médiums et les voyants peuvent aujourd’hui nous apprendre.

Stéphanie Dogot, du Musée Félicien Rops, conduira les participants de ces journées dans les salles du musée, avec pour fil le lien de F. Rops à l’hypnotisme.

Artiste actuellement en résidence à la Villa Médicis où elle explore les miracles, Stéphanie Solinas nous parlera, dans un échange avec Paula Aisemberg, de son travail mené en Islande : sur la trace des elfes et des gens cachés et sur celles du Pourquoi-Pas ? le bateau du commandant Charcot disparu au large de l’île.

Le mouvement de C.G. Jung après sa rupture avec S. Freud, moment de production de l’inspiré Livre Rouge (Liber Novus), sera abordé par George-Henri Melenotte qui montrera comment Jung rompant les amarres avec le rationalisme dont il est issu , soit la psychiatrie et la psychanalyse freudienne, explore et traduit par l’écrit ses images inconscientes auxquelles il décide de donner libre cours.

Avec Gloria Leff, nous verrons que la valse-hésitation de Freud avec l’occulte, entre Jung et Ferenczi, n’a a été que le premier temps d’une danse qui aura entraîné bien des psychanalystes.

D’avoir été surpris depuis quelques années, par le surgissement de faits occultes, Guy Casadamont les relatera, précisant les circonstances…

Poète, Bruno Doucey nous a fait savoir que son expérience de la poésie l’a conduit à écrire des anticipations d’événements à venir, alors même que tel n’était pas son propos en écrivant. Éditeur de poésie, ces anticipations d’événements lui sont confirmées… Il nous proposera aussi quelques exercices.

L’expérience du fait télépathique est-elle à situer du nécessaire ou de la contingence d’une facticité ? Partant de là, Annie Tardits se demandera si l’orientation animiste de certaines cultures peut éclairer la façon dont le pluriel des esprits perdure ou fait retour dans des cultures où l’esprit est mis au singulier, parfois jusqu’à la majuscule.

Le comité de rédaction de Spy

Paris, ce 18 juin 2018

 

Bibliographie :

 

Allouch, Jean, La psychanalyse est-elle un exercice spirituel ? Réponse à Michel Foucault, Paris, Epel, 2007.

Allouch, J.  L’Amour Lacan, Paris, Epel, 2009.

Allouch, J. Les impromptus de Lacan, 543 bons mots recueillis par Jean Allouch, Paris, Mille et une nuits, coll. « Essai », 2009.

Breton, André, « La nuit du tournesol », Minotaure, deuxième année, 1935, N° 7, p. 48-55.  (le 29 mai 1934).

Cornaz, Laurent, « Transmour, télépathie », Spy, 2014, p. 110-132.

Charcot, Jean-Baptiste, Le Français au pôle Sud. Le Pourquoi-Pas ? dans l’Antarctique, [1903-1905/1908-1910], pour les premières éditions, Paris, Arthaud, coll. « Sans limites », 2003 ; Préface de Paul-Louis Paoli, Paris, Flammarion, 2012.

Freud, Sigmund, « Psychanalyse et télépathie », [1921], trad. B. Chabot, J. Stute-Cadiot, et alii,  dans OCF.P, XVI, p. 99-118.

Freud, S. « Rêve et télépathie », [1921 ? 1922], trad. B. Chabot, F.-M. Gathelier, J. Stute-Cadiot, dans OCF.P, XVI, p. 119-144.

Freud, S. « Rêve et occultisme », [1932], dans S. Freud, Nouvelle suite des leçons d’introduction à la psychanalyse, XXXe Leçon, dans OCF.P, XIX, trad. J. Altounian, A. Bourguignon et alii, p. 82-139.

Granoff, Wladimir, Rey, Jean-Michel, L’occulte, objet de la pense freudienne, traduction et lecture de Psychanalyse et télépathie de Sigmund Freud, Paris, Puf, coll. « Bibl. de psychanalyse », 1983.

Réédition chez Aubier, coll. « Psychanalyse », sous un autre titre La transmission de pensée, sous-titre identique, 2005. Préface à la deuxième édition de Jean-Michel Rey, p.-9-26, et une Note des auteurs, sur Psychoanalyse und Telepathie, p. 27-29.

Granoff, W., Lacan, Ferenczi,  et Freud, [titre de l’éditeur], Préface de Jean-Claude Lavie, Paris, Gallimard, coll. « Bibl. de l’inconscient /Tracés», 2001.

Jung, Carl Gustav, Le Livre rouge, Liber novus, [1913 /1930], édition établie, introduite et annotée par Sonu Shamdasani, Préface de Ulrich Hoerni, trad. par Christine Maillard, Pierre Deshusses, Véronique Liard, Claude Maillard, Fabrice Malkani et Lidvine Portes, Paris, L‘iconoclaste / La compagnie du Livre rouge, 2011.

Jung, C. G., « La synchronicité, principe des relations acausales », [1952], p.  19-119, et, « Sur la synchronicité » [1951], p. 263-277, traduit de l’allemand par Claude Maillard, dans C.G. Jung, Synchronicité et Paracelsica, Avant-propos de Michel Cazenave, Note bibliographique M. Cazenave, Paris,  Albin Michel, 1988/2004.

Leff, Gloria, « L’aporia de Freud », dans Étant donné L’Amour Lacan, sous la dir. d’Émilie Berrebi, Un colloque de l’Ecole lacanienne de psychanalyse,  Paris, Epel, 2013, p. 139-152.

Leff, Gloria, L’affaire Freud-Hirschfeld, Une valse-hésitation avec l’occulte, Paris, Epel, coll. « essais », 2018.

Méheust, Bertrand, Somnambulisme et médiumnité, (1784-1930), Tome 1, Le défi du magnétisme animal, Le Plessis-Robinson, Institut Synthélabo pour le progrès de la connaissance, coll. « Les empêcheurs de penser en rond », 1999.

Méheust,  B., Somnambulisme et médiumnité, (1784-1930), Tome 2, Le choc des sciences psychiques, op. cit., 1999.

Méheust, B., Un voyant prodigieux. Alexis Didier 1826-1886, Paris, Les empêcheurs de penser en rond / Seuil,  2003.

Méhust, B., Les miracles de l’esprit , Qu’est-ce que les voyants peuvent nous apprendre ? Paris, La Découverte, coll. « Les empêcheurs de penser en rond », 2011.

Moreau, Christian, Freud et l’occultisme, L’approche freudienne du spiritisme, de la divination, de la magie et de la télépathie, Toulouse, Privat, coll. « Bibliothèque de psychologie clinique », 1976.

Veyne, Paul, Quand notre monde est devenu chrétien (312-394), Paris, Albin Michel, coll. « Bibl. des Idées », 2007.

Ouvrage collectif :

Hypnos, Images et inconscients en Europe (1900-1949), Préfaces Martine Aubry, et Olivier Henno, s.l., Les auteurs et le musée d’Art moderne Lille Métropole, 2009.

 

All dates


  • 31 August 2018

    1 September 2018

    2 June 2018