Photo_Fond

Une drôle d’excitation sexuelle

Séminaire


Dernière date

12 Août 2017 - San José

Séminaire

Une drôle d’excitation sexuelle

George-Henri Melenotte

Sur l’érotique, l’analyse est requise. Non pas qu’elle y trouve chaussure qui aille à son pied. Il y en a tant ! L’érotique propre et raffinée, l’érotique de Sainte Thérèse d’Avila, l’érotique de la cruauté et de la souffrance, à la Bataille. Ne vous attendez pas à ce que les analystes dissertent de façon docte sur cette floraison. La déception sera immanquable. Non, il va s’agir d’une érotique particulière, d’une érotique qui est une découverte, une découverte à la portée de chacun si tant est qu’il mène jusqu’à son terme l’opération analytique.

De quoi s’agit-il ? D’une excitation sexuelle qui a ceci en propre qu’elle se produit à partir d’un trou. Car telle est l’avancée d’Allouch aujourd’hui qu’il nous propose et dont on trouve les prémisses dans Lacan mais jamais dites avec lui de façon aussi nette que le fait Allouch.

Cette découverte ne saurait réduire l’analyse à une initiation qui demanderait des gages avant d’y accéder. Bien loin de là, elle émerge d’une opération particulière qui se produit sur un l’objet.

Là un nouveau vocabulaire émerge. L’incarpation ne dira pas grand chose à la plupart d’entre vous. C’est un terme choisi qui annonce l’émergence de cette drôle d’excitation sexuelle qui apparaît lorsque l’analyse arrive à son terme. L’objet est certes un objet où l’amour tient sa place. Quand, après avoir tenu une place importante dans l’amour, celui que l’on désigne de façon habituelle et distraite par amour de transfert, cet objet s’efface pour laisser une place vide en son lieu, le lieu de l’Autre.

Ce séminaire présente cette nouveauté, ce pas dans l’analyse qui n’a été rendu possible que lorsqu’Allouch a distingué deux analytiques du sexe : une première centrée sur l’objet, l’objet a de Lacan et une dexièume, celle du rapport, celle qui occupera notre propos.

Bibliographie

Jean Allouch, Une femme sans au delà, Paris, Epel, 2014.

Jean Allouch, L’Autresexe, Paris, Epel, 2016.

Jean Allouch, Pourquoi y a-t-il une excitation sexuelle plutôt que rien ?, Paris, Epel, 2017.

George-Henri Melenotte, La locura como sublevación, revista ñácate, Montevideo, 2016. Cliquez ici.

Lieu : Sala del Hotel Ave del Paraiso, al lado del restaurante Kracovia. Circunvalación 50m Norte de la facultad de Derecho U.C.R, San José, San Pedro, Costa Rica.

Heure : De 9h à 18h, chaque jour.

Photo: Nicolas de Staël, au musée des Unterlinden, à Colmar : Portrait d’Anne [1953] .

Toutes les dates


  • 11 Août 2017

    12 Août 2017

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES


Organisent : Raquel Kader, George-Henri Melenotte et Rafael Perez

Inscriptions :

Raquel Kader : raquepk@gmail.com

Rafael Perez: rafaelomarperez@gmail.com