Photo_Fond

Nouvelles perspectives sur Félix Guattari

Andamiajes Lacanianos Nómades


Fecha próxima

31 mayo 2024 - Paris

Table ronde avec Mahoro Murasawa, Stéphane Nadaud, Carlos Segovia et Eduardo Bernasconi

Todas las fechas


  • 31 mayo 2024

Argumento


École lacanienne de psychanalyse

Échafaudages lacaniens nomades

 

Nouvelles perspectives sur Félix Guattari

 

« À la place d’une grosse machinerie à deux temps — système de refoulement-attraction — de l’inconscient classique, l’inconscient schizoanalytique fait proliférer tout un ensemble de machines désirantes. On n’a plus affaire ici à des “objets partiels” typifiés -le sein, les fèces, le pénis, etc.-, mais à une multitude d’objets singulières, hétérogènes les uns aux les autres, et qui articulent en constellations jamais réductibles en complexes universels. » Félix Guattari

 

Table ronde avec Mahoro Murasawa, Stéphane Nadaud, Carlos Segovia et Eduardo Bernasconi
suivi d’échanges avec le public

 

Mahoro Murasawa. Japon, Kyoto
« Entre l’âme et la terre : Repenser la philosophie esthétique de Guattari. »

Stéphane Nadaud. France, Paris
« Par-delà de Deleuze et Guattari ».

Carlos Segovia. Espagne, Madrid
« Entre maison et cosmos : Guattari au-delà de Deleuze. »

Eduardo Bernasconi. Argentine, Buenos Aires
« Fragments d’écologie mentale. L’inconscient machinique et la révolution moléculaire ».

 

Quels paysages peuvent émerger aujourd’hui à l’intersection de l’inconscient machinique, de l’écologie mentale et de la révolution moléculaire ? Comment penser la relation entre l’âme et la terre, l’esthétique et l’écologie, propre à l’écosophie guattarienne, en relation avec les problèmes environnementaux actuels du point de vue de l’histoire des idées et de l’anthropologie ? Comment ré-imaginer la dialectique guattarienne entre maison et cosmos, territorialisation et déterritorialisation, en tenant compte du fait que si le dépassement des limites de tout territoire (physique ou autre) définit l’homme, le soin des choses, même de ce qui ne nous concerne pas en principe, n’est pas moins spécifiquement humain ? Enfin, comment continuer à penser avec Guattari et Deleuze en se situant simultanément au-delà des deux ? Voici quelques-unes des questions que ce dialogue voudrait aborder…

Ces concepts mettent en tension tant la psychanalyse que la philosophie, la sociologie, l’écologie, entre autres disciplines. Tension qui vise à produire de nouveaux univers de références, notamment du champ du possible ; donc de la création.

 

Mahoro Murasawa est professeur à la faculté de sociologie à l’université Ryukoku, Japon.

Eduardo Bernasconi pratique la psychanalyse à Buenos aires. Membre de l’École lacanienne de psychanalyse.

Stéphane Nadaud est pédopsychiatre et philosophe. Il a pratiqué à l’hôpital de Ville-Evrard dans le 93 et exerce maintenant en libéral.

Carlos Segovia est un philosophe espagnol d’origine britannique. Il enseigne actuellement la philosophie à l’université Saint Louis du Missouri, campus de Madrid.

 

Vendredi 31 mai à 18h30
au local de l’École lacanienne de psychanalyse,
212 avenue du Maine, 75014 Paris
Métro Alésia, Digicode 926B5, interphone 46, 2ème étage
Entrée libre