Photo_Fond

Quand le code propre fait des siennes

Conférence


Prochaine date

18 Mai 2024 - Strasbourg

Visioconférence par George-Henri Melenotte

Toutes les dates


  • 18 Mai 2024

Argument


La revue neutre et l’école lacanienne de psychanalyse
vous convient à une

Visioconférence

sous le titre

Quand le code propre fait des siennes

 

par George-Henri Melenotte

 

18 mai 2024

De 16 heures à 18 heures (heure française)

 

Pour peu que l’on suive Michel Foucault quand il distingue le « code propre » du code commun qui pour toute langue permet de communiquer avec autrui, alors l’on est amené à s’interroger sur ce qui les distingue. Qu’est-ce qu’une parole qui contiendrait sa propre langue ? Il répond : « Depuis Freud, la folie, c’est précisément une parole de ce genre. » Il poursuit : « Non pas une parole insensée, mais parole qui a son propre chiffre en soi. »

Il avance ceci : « La folie n’obéit à aucune langue […] ; mais elle contient son propre code dans les paroles qu’elle prononce. » Cette affirmation mène au cœur de l’interrogation de cet exposé.

« La folie » est une parole qui résiste aux contraintes de la langue commune. Serait-ce une parole qui se soulève contre le code commun propre à toute langue, qui refuse l’obéissance à ce code ? Ce refus ne suffit pas : elle « contient » son propre code. Où l’adjectif « propre » laisse entendre que cette parole est « autre ». Elle a son propre chiffre en soi. Comme si cette parole s’était repliée sur elle-même.

Dès lors, ce « propre » code est-il accessible à qui n’est pas « fou » ? Est-il déchiffrable pour peu qu’il détienne la clé de son déchiffrement ? À moins qu’elle ne relève d’un chiffre propre à ce qui parle et que, elle seule, en détiendrait la clé ?

Cet exposé propose de revisiter la façon dont Allouch, Artaud, Foucault, Lacan, et Roussel s’y sont pris pour faire émerger ce code « propre ». Avec le souci de maintenir son caractère énigmatique.

 

Les lectures suivantes, « La littérature et la folie », [La folie dans l’œuvre de Raymond Roussel] dans : Michel Foucault, Folie, langage, littérature, Paris, Vrin, 2019, p 111 ; ainsi que celle de Raymond Roussel, dans Comment j’ai écrit certains de mes livres, Paris, Gallimard, 1995, sont recommandées.

 

Date et lieu : Le samedi 18 mai de 16 heures à 18 heures sur zoom. Les inscrits recevront la connexion sur zoom.

Frais pour la conférence : 30 euros (étudiants : 10 euros) ; résidents hors de France : 10 euros (règlement par paypal) :

https://paypal.me/melenotte?country.x=FR&locale.x=fr_FR

Les personnes souhaitant assister à cette conférence en ligne peuvent s’inscrire dès maintenant en adressant leur courriel à l’adresse suivante : g-h.m@wanadoo.fr. Ils recevront la connexion sur zoom la veille de la conférence.

 

Crédits de l’image : Robert Doisneau, « Mademoiselle Anita »